Rechercher dans ce blog

samedi 27 juin 2015

pot pour départ à la retraite

je me prépare, il faut bien accomplir les rites mais pas si facile de tourner la page, je me revois, quarante ans, il venait de me quitter et plus de boulot, tu peux pas imaginer mon soulagement quand j'ai été reçue prof, plutôt ça que j'aurais fêté

vendredi 26 juin 2015

Arte Radio : La nuit je mens d'Alain Bashung dit par Christian Olivier


http://www.arteradio.com/son/616580/la_nuit_je_mens/


cliquer sur l'image pour entendre La nuit je mens dit par Christian Olivier (4’33’’)
via 

On m'a vu dans le Vercors
Sauter à l'élastique
Voleur d'amphores
Au fond des criques
J'ai fait la cour à des murènes
J'ai fais l'amour
J'ai fait le mort
T’étais pas née
A la station balnéaire
Tu t'es pas fait prier
J’étais gant de crin, geyser
Pour un peu, je trempais
Histoire d'eau

La nuit je mens
Je prends des trains à travers la plaine
La nuit je mens,
Je m'en lave les mains.
J'ai dans les bottes des montagnes de questions
Où subsiste encore ton écho
Où subsiste encore ton écho.

J'ai fait la saison dans cette boite crânienne
Tes pensées, je les faisais miennes
T'accaparer, seulement t'accaparer
D'estrade en estrade j'ai fait danser tant de malentendus
Des kilomètres de vie en rose
Un jour au cirque un autre a chercher à te plaire
Dresseur de loulous,
Dynamiteur d'aqueducs


La nuit je mens
Je prends des trains a travers la plaine
La nuit je mens
Effrontément
J'ai dans les bottes des montagnes de questions
Où subsiste encore ton écho
Où subsiste encore ton écho.

On m'a vu dans le Vercors sauter à l'élastique
Voleur d'amphores au fond des criques
J'ai fait la cour à des murènes
J'ai fais l'amour, j'ai fait le mort
T'étais pas née

La nuit je mens
Je prends des trains à travers la plaine
La nuit je mens, je m'en lave les mains.
J'ai dans les bottes des montagnes de questions
Où subsiste encore ton écho
Où subsiste encore ton écho.

La nuit je mens
Je prends des trains à travers la plaine
La nuit je mens, je m'en lave les mains.
J'ai dans les bottes des montagnes de questions
Où subsiste encore ton écho

mercredi 24 juin 2015

mariage (7) à la chapelle de Schloss Berlepsch

un bout de tulle déchiré, 
un vitrail brisé,
une mariée abandonne sa robe blanche




lundi 22 juin 2015

à Göttingen, Kaffeekuchen

 dans la lumière venue du jardin



vendredi 5 juin 2015

jeudi 4 juin 2015

vieillir (10) en collège : encaisser

jeudi, ils viennent de sortir, on ne les revoit plus jusqu'à lundi, elle, en particulier, une écorchée qui  cherche et vous cherche, la classe suivante attend, sa voix aiguë, guerre d'usure, l'entendre venir, mais pourquoi diable passe-t-elle par là ? sa tête dans l'entrebâillement, sans en perdre une syllabe, il vous faut entendre "vous avez qui, là ? elle le sait très bien ah ?!... la mamie ménopausée... ? ben,  pas de chance, je vous plains... bon courage !"