Rechercher dans ce blog

mercredi 4 janvier 2017

à la boulangerie

une institutrice  J'aurais besoin de dix galettes pour tirer les rois à l'école vendredi mais, rassurez-moi, les fèves ne sont pas des sujets religieux ?

2 commentaires:

  1. Je comprends : une cathédrale gothique,comme fève, ça racle la gorge. Une église romane, passerait mieux. Mais la fève laïque peut être dure à avaler, voire, une pilule indigeste. Ne vaut-t'il pas mieux faire confiance au boulanger avant d'avoir recours à un referendum ou un 49/3.

    RépondreSupprimer
  2. très touchée par votre passage, Roger. J'espère que vous allez mieux, les jours allongent déjà, le soleil se glisse dans les maisons, il va très vite vous attirer par les grands chemins. La fève... mais de quoi avons-nous donc peur que nous ayons toujours besoin d'ouvrir des parapluies au-dessus de nos têtes ? parents, institution... ces histoires sont belles et s'enracinent dans notre imaginaire, juste leur témoigner notre reconnaissance

    RépondreSupprimer