Rechercher dans ce blog

dimanche 15 janvier 2017

ronde (20) : aube(s)

La ronde est un échange périodique de blog à blog sous forme de boucle, mis en ligne le 15 du mois. Le premier écrit chez le deuxième, qui écrit chez le troisième et ainsi de suite. .. elle tourne dans ce sens cette fois

chez Guy
chez Jacques
chez Elise
chez Noël
chez Hélène
chez Franck
etc.

Sur le thème Aube(s),  j'ai le plaisir aujourd'hui d'accueillir Jacques, Un promeneur
tandis que je me décale vers Noël Bernard



A la parole abandonnée la veille et qu’on reprend
Dans l’atelier où vont les mots usés que l’on répare
A la bouche de vérité où va la main
Au jour descendant qui nous rapproche de demain
A ce qui reste de printemps en nous toujours
Aux joues que l’on effleure
Aux lèvres jeunes

Au chant pour son passage par la gorge
Aux larmes
A ce qui traverse le cœur comme une balle

A l’âme lasse de fatigue
A l’inconnue qu’on devine compatissante
A l’asphalte qui boit si bien le sang
A l’improviste, cette auberge où on descend

Aux portes ni ouvertes ni fermées
A la partie perdue
Au temps qu’on a gagné sur la douleur

Au moment même
A l’aube dans l’été
Et même à l’hiver

dimanche 8 janvier 2017

ravie de la crèche

faire un pas, s'arrêter, regarder, une forme, un caillou, une lézarde, un nuage, une ombre, un rien dans la lumière, et c'était là, beauté, sa voix âpre, soudain rugueuse, "iduridun atzo sortua", "le "zu-vous" troqué pour "dun-tu", violence du tutoiement dans la langue maternelle,  le "xu-chou", vous adouci des moments tendresse reculait vertigineusement,  "On croirait que tu es née hier", se reprendre, une contenance

mercredi 4 janvier 2017

à la boulangerie

une institutrice  J'aurais besoin de dix galettes pour tirer les rois à l'école vendredi mais, rassurez-moi, les fèves ne sont pas des sujets religieux ?